Archéologie industrielle

La salle des paysages : de la ville royale à la ville industrielle.

Dans la troisième salle du rez-de-chaussée sont présentés quelques témoins emblématiques de l’histoire industrielle de Saint-Denis qui se développa dès la seconde moitié du XIXème siècle avec l’arrivée du chemin de fer et le percement du canal. Le quartier de La Plaine se hérisse alors de nombreuses cheminées d’usines. Aujourd’hui, les anciennes manufactures ont laissé la place à de grandes entreprises du secteur tertiaire.

Un piano de 1887 fabriqué dans l’usine Pleyel installée à Saint-Denis en 1865 et une vitrine consacrée aux verreries Legras dont l’usine dionysienne a fermé ses portes en 1956, côtoient des peintures de paysages et des images du monde du travail et de la vie ouvrière. Quelques représentations champêtres dont l’entrée de ferme près de la basilique peint par Jean Baptiste Camille Corot en 1830 viennent compléter la collection du musée sur l’histoire et les représentations de la ville.