Une étape de restauration

Suite à un dégât des eaux dans les combles situés au dessus du cabinet des dessins, certains ouvrages ayant appartenu à la collection privée de Paul Eluard ont été endommagés.

L’écoulement de l’eau a véhiculé des tanins de bois, créant ainsi des auréoles d’humidité colorées (brunes) sur trois livres, dont ce numéro de Poésie 44.

La couverture de papier fort a d’abord été démontée du corps du livre protégé par celle-ci.
La couverture dépliée a été mise en immersion dans un bain d’eau déminéralisée (environ 40°) pendant 30 minutes pour permettre la solubilisation des taches brunes et des auréoles d’humidité.
Un bain de rinçage a ensuite été réalisé (15 minutes à 30°).
Le document/couverture a enfin été remis à plat, sous presse. Puis le livre a pu être reconstitué retrouvant ainsi sa pleine intégrité.

retour vers vie des oeuvres