Chargement Évènements
  • Cet événement est passé

Vivre en mobilité II- La précarité sur les routes et les mers de l’antiquité à l’époque moderne

23 mai 2016

Le programme de recherches Vivre en mobilité, organisé par l’EA 1571 de l’université de Paris 8, s’inscrit dans un renouvellement historiographique que l’on peut qualifier de « tournant migratoire ».

Il présente toutefois un déplacement important par rapport à la production scientifique de ces dernières années car il met l’accent sur les acteurs eux-mêmes. Il s’agit en effet, pour mieux comprendre le phénomène migratoire dans la longue durée, de travailler à une sorte de phénoménologie et d’anthropologie historiques du mouvement des hommes.

Le premier axe de ce programme consiste à étudier la dimension pratique de la mobilité et l’expérience des migrants sur les routes, les mers, ou dans les lieux d’accueil. Comme le premier séminaire, cette rencontre sera consacrée à une approche historique et comparée des formes d’insécurité et de précarité des personnes en déplacement.

 

9h30: Introduction – Claudia Moatti (Paris 8)

 

10h : L’insécurité sur les mers dans le monde romain – Pascal Arnaud (Lyon II)

 

11h : La construction de normes partagées entre chrétiens et musulmans sur la lutte contre la piraterie en Méditerranée – D.Valérian (Lyon II)

 

12h : Pause déjeuner

 

13h30 :  Les « dangers de la plage ». Eléments de réflexion sur le rachat des captifs en Méditerranée à l’époque moderne – Wolfgang Kaiser (Paris 1)

 

14h30 : Les procès de l’insécurité maritime. Procédures et recours en Méditerranée au 17ème siècle – G. Calafat (Paris 1)

Pause

 

15h : Les routes de l’Empire antique : un ‘pays fortifié par la nature’ (Plutarque) ? – Marie Pierre Dausse (Paris 8)

 

16h : « Le nomade est constamment aux aguets, car le danger est partout ! » Déserts, précarité et sécurité pour les nomades du Moyen Orient à partir de relations de voyages et de notes ethnographiques (19e-début 20e) – Didier Gazagnadou (Paris 8)