Autour du poème Liberté

D’abord écrit comme un poème d’amour, rapidement devenu poème de résistance, Liberté de Paul Eluard (1895-1952) rencontre dès sa publication en 1942 un écho important.

Distribué sous le manteau et par avion pendant la Seconde Guerre mondiale, il est bientôt traduit dans de nombreuses langues et diffusé dans toute l’Europe et au-delà. Il inspire les plus grands artistes, tel Fernand Léger (1881-1955) qui enlumine magistralement le poème en 1953, publié par Seghers sous la forme d’un poème-objet.

Avec le temps, la popularité du texte n’a pas décru,mais les circonstances de sa création ont laissé place peu à peu à la valeur universelle de ce poème devenu l’un des textes fondamentaux du patrimoine poétique français. Présent dans les cahiers d’écoliers, dans les anthologies de la poésie, dans nos mémoires, il a vu sa charge de poème engagé fortement réactivée après les attentats de Paris en 2015.

L’ouvrage, richement illustré,comprend un texte de Martine Créac’h, Maître de conférences à l’Université Paris 8, et revient sur le parcours de l’exposition qui a réunit quatre manuscrits autographes du poème, ses premières éditions et des œuvres qu’il a inspirées, telle la tapisserie de Jean Lurçat tissée dans la clandestinité en 1943.

Catalogue de l’exposition Autour du poème Liberté, Paul Eluard et Fernand Léger en dialogue présentée au musée d’art et d’histoire du 18 novembre 2016 au 27 février 2017, en vente à la boutique du musée ou par correspondance, 96 pages, 12 euros.