QUIZZ : ” Le nec plus ultra ” de Chopin

Il s’agit de la Manufacture Pleyel !

Elle se trouvait à l’endroit où se situe aujourd’hui la tour Pleyel, à la station de métro du même nom.

La société est fondée en 1807 par le compositeur Ignace Joseph Pleyel, reprise et développée par son fils Camille Pleyel qui associe sa marque d’excellence aux plus grands musiciens de son temps dont Frédéric Chopin.

Auguste Wolff prend la direction de la Maison en 1855 et installe la manufacture à Saint-Denis en 1865.

Dans cette usine moderne de 55.000 m2, produisant jusqu’à 3000 pianos par an, les progrès industriels et techniques profitent à l’essor et la renommée de l’entreprise. Les innovations pour améliorer la qualité des instruments valent à la Maison Pleyel une médaille à l’Exposition Universelle de Londres de 1862.

Subissant des crises commerciales pendant la première moitié du 20ème siècle, la production est délocalisée en Allemagne dans les années 1960, de retour en France à partir de 1996 et même réimplantée à Saint-Denis en 2007, à l’occasion du bicentenaire de la marque.

Cependant, la compétition venue d’Asie contraint l’entreprise à cesser son activité. En 2013, la Maison Pleyel qui s’était vue attribuer le “Entreprise du patrimoine vivant“, ferme définitivement ses portes.

Vous pouvez apprécier ce patrimoine au musée où est présenté un piano à queue, plaqué de palissandre, fabriqué entre avril et octobre 1885. L’exposition permanente vous plongera dans l’évolution du paysage de Saint-Denis, de la paisible bourgade à la ruche industrielle du XIXème siècle.

 

Pour aller plus loin…

 

Les collections consacrées à l’archéologie industrielle de Saint-Denis,

Le site de la Maison Pleyel ,

Un parcours de promenades pour découvrir le patrimoine industriel de Saint-Denis.

 

 

 

Retrouvez tous les jours le quizz sur la page facebook Saint-Denis solidaire face au Covid-19

#CultureChezNous #ConfinementMuseeURL #RestezChezVous