QUIZZ : Au Moyen Âge, la plus grande rue de Saint-Denis s’appelait la rue Compoise !

La rue Compoise, ou via Compendiosa en latin, est le nom de l’actuelle rue de la République !

Il s’agit d’un des axes les plus anciens de Saint-Denis.

Cette appellation “Compoise”,  serait peut-être, d’après Pierre Douzenel qui a écrit de nombreux ouvrages sur l’histoire des rues de la ville, une altération du nom “Pontoise”.

Penchons-nous sur le superbe plan légendé, établi par François de Belleforest, en 1575. On remarque les enceintes de la ville fortifiée, ses cours d’eau, ses bâtiments religieux mais aussi ses axes principaux, dont la rue Compoise. Dès son origine, cette artère rejoignait la basilique et l’abbaye à l’actuelle rue Catulienne. Plus à l’ouest, la rue du Port (rue Ernest Renan) permettait de rejoindre le port fluvial et la Seine.

Sur la gravure de Claude Chastillon, publiée en 1641, on découvre Saint-Denis depuis un autre point de vue, au sud. Les légendes expliquant les lettres repères ont disparu mais on peut facilement identifier la Basilique qui domine la cité, la porte de l’abbaye (F) et le palais abbatial (B), l’église Saint-Denis de l’Estrée (K).

Le plan levé par Inselin en 1704 montre une topographie très claire : rues et monuments sont nommés et représentés en élévation. Depuis la porte Neuve, la rue Compoise mène au cœur marchand de Saint-Denis : la grande place Panetière et ses halles. C’est ici, au pied de la Basilique, que s’organisaient les grandes foires commerçantes qui ont fait la renommée de la ville dès le Moyen Age.

Figurez-vous maintenant dans le bourg de Saint-Denis, au XIXème siècle… Deux tableaux, par Guiseppe Canella et Etienne-Joseph Bouhot, nous restituent l’atmosphère animée de la rue Compoise, ses nombreux commerces de bouche et ateliers d’artisans, ses badauds. Outre ces magasins, elle était jalonnée par des camelots, des marchands de chansons et des marchandes de quatre-saisons dont les petites voitures de légumes s’échelonnaient du carrefour des Quatres-Rues au boulevard Jules Guesde.

A l’arrière-plan de ces tableaux, s’élève la cathédrale-basilique des Rois des France dont la flèche se dresse encore fièrement vers le ciel. Gravement fragilisées par des tempêtes successives entre 1842 et 1845, la tour et la flèche sont déposées en 1846…

En 1893, le Conseil municipal décide que la rue Compoise soit nommée rue de la République. Elle est brièvement rebaptisée rue du Maréchal Pétain, entre 1940 et 1944, le temps de l’occupation allemande.

Tout au long du XXème siècle, Saint-Denis poursuit son expansion de ville ouvrière et populaire. L’explosion démographique consécutive à l’industrialisation, confronte la municipalité à de graves problèmes d’habitat et d’hygiène. Le centre-ville ancien, très densément peuplé, est toujours le cœur d’importants mouvements de foule. On peut lire sur le site des Archives Municipales de Saint-Denis l’extrait d’un article rédigé en 1923 par un journaliste parisien qui évoque l’effervescence permanente de la rue de la République où “cette foule mêlée accuse la diversité d’origine de ses éléments : blonds filasse du Nord et surtout celtes blonds émigrés de Bretagne, bruns méridionaux au verbe sonore, Italiens, Espagnols, Arabes “.

A partir de la fin des années 1970 et les travaux de percement de la ligne 13 du métro, de grands chantiers de requalification du centre-ville démarrent. La rénovation débute au nord de la Basilique et les opérations de fouilles archéologiques de sauvetage se poursuivent jusqu’au début des années 1990.

Des conflits de plus en plus marqués entre le flux des piétons et des véhicules conduisent la municipalité à voter, en 1983, la piétonisation de la rue de la République. Depuis 2005, le programme de requalification du centre-ville se poursuit et porte sur les espaces publics tout en créant secteur piéton toujours plus vaste.

Dans une ville où le patrimoine se découvre à ciel ouvert, les traces du passé de Saint-Denis sont à découvrir chaque jour !

 

Pour aller plus loin…

 

Le “C’était ici” des Archives Municipales de Saint-Denis vous propose des promenades virtuelles dans l’espace et le temps,

Découvrez le site unique de la “Fabrique de la ville”, conçu par l’Unité d’archéologie de Saint-Denis pour vous révéler l’histoire de la cité, ses bâtiments et les fouilles qui ont permis de les étudier,

La page facebook “Saint-Denis, passé, présent, futur” où l’on peut partager ses souvenirs de la ville,

 

 

Retrouvez tous les jours le quizz sur la page facebook Saint-Denis solidaire face au Covid-19

#CultureChezNous #ConfinementMuseeURL #RestezChezVous