Chantier des collections en réserve

 

D’importants travaux ont été programmés en juin 2014 dans une réserve partagée entre le musée d’art et d’histoire et l’Unité d’Archéologie de la Ville de Saint-Denis. Ce fut l’occasion de travailler sur les collections qui y sont habituellement entreposées et de poursuivre le travail d’inventaire et de récolement. 

Le conservateur, responsable des collections, le restaurateur, l’adjointe à la documentation, le technicien d’art et des stagiaires présents au musée à cette période, se sont attelés à contrôler et consigner:

– l’identification des objets et leur présence sur les registres d’inventaire réglementaire,
– l’état de conservation général et leur conditionnement.

Chaque objet, ou lot, a  été vu, manipulé, identifié, dépoussiéré, photographié, reconditionné et stocké.

On a dénombré dans cette réserve plusieurs centaines d’œuvres et d’objets de nature très différente:

– dépôt de fouilles archéologiques et lapidaire médiéval,
– lots de minéraux, fossiles et coquillages, provenant de la collection primitive du musée, créé en 1901,
– vêtements liturgiques et objets ethnographiques, – armes datant de la guerre franco-prussienne de 1870,
– éléments de métier témoignant du passé industriel et ouvrier de Saint-Denis,
– ensemble de vitraux commentant la vie de Louise de France,
– ensemble de bois gravés pour l’impression de tissus de Sonia Delaunay,
– des sculptures dont un Gloria Victis par le sculpteur Antonin Mercié.

Le Gloria Victis sera désormais présenté dans les salles du Siège et de la Commune de Paris et fait l’objet d’un zoom sur une œuvre. Pour découvrir sa notice complète, cliquez ICI.

retour vers vie des oeuvres